L’histoire de la boulangerie Anton Ways

En 1883, Barbara Berndl acheta l’emplacement de la boulangerie, qui est depuis restée dans la famille.

Repros Ways001 Kopie

Sa fille Ursula se maria en 1902 avec le boulanger Anton Ways qui se trouvait en compagnonnage et qui arrêta à Moosinning. Ils reprirent la même année la boulangerie et la ferme qui l’accompagnait.

Repros Ways004

Dans ce village de campagne où tous les habitants avaient un four, la source de revenu principale jusqu´à la fin de la 2ème guerre Mondiale était l´exploitation de la ferme.

Repros Ways002 Kopie

Cela changea en 1949 lorsque le fils Anton reprit la boulangerie et la ferme. Après une augmentation de la population et une reprise de la croissance économique, l’achat d’un four à vapeur en 1950 fut nécessaire. Le magasin fut refait en 1958 et l’activité de la ferme fut supprimée pour ne laisser que celle de la boulangerie.

En 1978, Anton et Maria Ways donnèrent la relève à leur fils Anton et à sa femme Rosmarie. La boulangerie en était à sa quatrième génération aux mains de Anton Ways. La même année le magasin fut refait et la devanture élargie. En 1980, il fut rattaché deux appartements à la boulangerie pour pouvoir héberger le personnel.

Repros Ways005 Kopie

Le plus grand investissement reste cependant le renouvellement du laboratoire en 1996. Pour pouvoir assurer l’existence de la boulangerie malgré la très bonne qualité des produits, l’entreprise reprit un point de vente à Erding en 1997 et un point de vente à Eicherloh en 2000.

Repros Ways003 Kopie

De 1996 à 2010, Anton Ways sera Président du syndicat des boulangers de la région d’Erding.

L’entreprise reçut en 2004 et 2007 le prix d´honneur de Bavière pour la qualité et la constance de ses produits.

En 32 ans, Anton Ways a formé 26 apprentis en vente et en boulangerie, parmi lesquels 5 seront les meilleurs de la région. Sa fille aussi reçut ce prix et reprit une autre boulangerie avec son mari, lui aussi boulanger. C’est ainsi qu’il n’y eut pas de repreneur dans la famille pour cette boulangerie artisanale.

En 2010, Ludovic Gerboin reprit la boulangerie avec le même principe de qualité et proximité que son prédécesseur.

Les produits français et la créativité sont venus se mêler aux produits traditionnels.
Avec la création d’un nouveau dépôt en 2010 et l’achat d’un camion de vente pour livrer les personnes des environs, Ludovic Gerboin contribue aussi à la continuité de l’entreprise.

En 2013, le magasin fut à nouveau modernisé et rénové.